Les Pyrénées
Bienvenue
Le sac
Bibliographie
Cartographie
La faune
Transport
L'hébergement
Le ravitaillement
Les étapes et les photos

Col du Somport - Pombie
Pombie - Arrémoulit
Arrémoulit - Respomuso
Respomuso - Bramatuelo alto
Bramatuelo - Bajaruelo
Bajaruelo - Sarradets
Sarradets - Goriz
Goriz - Bielsa - Urdizeto
Urdizeto - Biados - Es Millas
Es Millas - Posets - Alforches
Alforches - Benasque
Benasque - Senarta
Senarta - Anglos

La chute de l'histoire...


Accueil
Les courses en montagne
Cameroun
Le GR 20
Trek au Maroc
Chamonix-Zermatt
Chili
Pyrénées
Origami
GPS
Liens
Plan du site
Nous écrire
Donnez-nous votre avis
sur ce site
Le livre d'Or


Carnet de haute route et de sentiers pyrénéens

Topos et autres infos


Météo du 11.08.2002 :
nuages bas, vent violent, neige puis éclaircies sous le vent
Départ : Senarta (1340 m)
Arrivée : Estany Gran de Anglos (2155 m)
Dénivelé : +1440 / -640 m (dont +570m en car)
Distance : 12,5 km (et 9km en car)
Durée : 6h (et 40' de car)

L'ambiance du jour :
Le matin la bruine continue et le vent n'a pas faibli. Nous laissons filer la navette de 7h45, et Nous essayons de nous motiver pour prendre celle de 9h15, parce que de toute façon nous ne pouvons pas rester là, il faut passer. Nous plions entre deux giboulées.
L'objectif d'ascension était le pic Russel voire le pic des Tempêtes, mais rapidement, compte tenu du mauvais temps sur le massif de Maladeta (neige et vent violent), ce sera plutôt une sorte de fuite en avant, dans l'espoir de trouver le soleil.
L'étape :
Pour 8 euros/personne, nous montons donc par le car jusqu'au refuge de Coronas (petite maison verte en béton avec deux pièces : dortoir avec paillasses superposées et salle commune avec une petite table et une sorte de baie vitrée). Attention, elle a l'air très fréquentée, notamment par ceux qui font l'Aneto côté sud...
Le paysage autour de Coronas est magnifique : Forêt clairsemée de pins avec des rocailles et de nombreuses fleurs, et de jolis lacs, tout cela dans la verdure, et sous un timide soleil et quelques coins de ciel bleu entre les passages de nuages.
L'itinéraire est celui du GR11, il faut cependant faire attention aux différentes bifurcations pour ne pas perdre les marques.
Le sentier est tantôt facile à suivre, tantôt pénible car très empierré.
 
 
 
 
Au-dessus on aperçoit les sommets plâtrés, mais rapidement, à hauteur de la Pleta de Llosars (vague marais), tout change, on passe sous les restes de nuages chargés de neige, le vent est fort, c'est un peu la tempête ; ambiance bizarre car plus loin sur l'horizon le ciel reste bleu et nuageux, alors que nous avons froid sous la gore tex. Ce point est une bifurcation importante, et la carte est fausse car il faut prendre à droite dès le début de la Pleta en suivant des cairns.
Plus loin, le ibon de Ballivierna se contourne par la gauche pour la première partie, puis par la droite du mamelon entre les deux lacs. Le sentier est marqué aux couleurs du GR et il y a des cairns. Attention, lorsque l'on descend du mamelon, il y a un passage délicat en descente (saut d'1,5 m en bordures de pente raide). Pierre-Yves essaie de passer avec le sac et roule 2 m plus bas en se tordant le genou. "- Ca va ? - Ca va aller." mais ça ne durera que jusqu'au refuge d'Anglos, ensuite, on s'apercevra de la gravité...

 

 

Compte tenu du mauvais temps, nous passons sans les voir au pied de l'arête des tempêtes et du Pic Russell, dommage. Afin d'être sûrs de la qualité du chemin, nous passons le col de Ballivierna plutôt que celui des Isards. Le col de Ballivierna est un véritable venturi, le vent y souffle violemment dans les deux sens, sous certaines rafales, nous nous aplatissons au sol.

 
 
La descente est d'abord sur sentier puis, pour éviter les éboulis et ne pas se laisser entraîner par le GR qui descend sur l'Estany de Llauset, on prend la crête, hors sentier, jusqu'au pied de l'Estany Cap de Llauset.
A noter qu'au pied du lac, il y a une épave de petit avion dont il ne reste que l'empennage ; cela fait un drôle d'effet.
La descente du dernier col, col des Estanets, est un peu pénible, mais les lacs en bas sont très jolis, ils se contournent avec un sentier bien marqué. Il suffit de suivre le GR qui est très roulant pour tomber sur le refuge d'Anglos.
Sur la carte, en violet l'étape du jour, en rouge la suite.

Dans les lacs il y a des poissons, nous poussons jusqu'au bout du dernier lac pour poser la tente. A partir de 16h30 le ciel se dégage entièrement et on profite pleinement de la beauté du site, désert.


A droite, la descente vers les lacs d'Anglos.

L'Estany Gran, en fin de journée, depuis le bivouac

Le bivouac :

Il y a possibilité de faire des bivouacs à l'intersection des rios Ballivierna et LLosars, puis ensuite autour de l'Estany de Cap de Llauset. Nous n'avons pas cherché, mais entre les deux, autour des ibons de Ballivierna, le terrain semble difficile - gros blocs rocheux-.
Ensuite dans le cirque d'Anglos, pas de problème, on peut bivouaquer partout. Le refuge est utilisable mais pas très engageant. assez sale et délabré à l'intérieur. Deux pièces : dortoir avec lits superposés - et matelas à vomir-, salle sans table ni chaise, juste comptoir pour faire chauffer le réchaud.
Nous avons posé la tente au sud de l'Estany Gran, entre le torrent et le GR, dans les hautes herbes.

 

Remarque :

Pour nous, la traversée des Pyrénées va s'arrêter là ; le lendemain, le genou de Pierre-Yves sera complètement raide et douloureux. Impossible de bouger. Nous sommes obligés de déclencher les secours.
Nous aurons parcouru quasiment tout l'Aragon, il nous restait 650m de dénivelé à descendre pour rejoindre la route de Vielha et la Catalogne. Vous n'aurez donc pas plus de récit sur les parcs des Encantats, Sant Maurici et d'Aiguestortes qui sont pourtant magnifiques.

A noter que le 112 est le n° international de secours.
Etant encore en Aragon, c'est l'hélicoptère de Benasque qui vient nous chercher pour nous rapatrier sur le centre de soins de la ville.
MERCI encore aux Guardians de montana del Govierno de Aragon pour cette intervention, et au Dr Mar Milla pour les premiers soins.
Bonne chance à tous ceux qui suivront.


 

<== Revenir à la page précédente Revenir en haut de la page Suivez le guide ==>

Les Pyrénées Bienvenue | Le sac | Biblio | Carto | La faune | Transport | L'hébergement | Ravitaillement | Les étapes

Accueil | Courses | Cameroun | GR20 | Maroc | Cham'Zermatt | Chili | Pyrénées | Origami | GPS | Liens | Plan du site | Nous écrire | Livre d'Or