Les Pyrénées
Bienvenue
Le sac
Bibliographie
Cartographie
La faune
Transport
L'hébergement
Le ravitaillement
Les étapes et les photos

Col du Somport - Pombie
Pombie - Arrémoulit
Arrémoulit - Respomuso
Respomuso - Bramatuelo alto
Bramatuelo - Bajaruelo
Bajaruelo - Sarradets
Sarradets - Goriz
Goriz - Bielsa - Urdizeto
Urdizeto - Biados - Es Millas
Es Millas - Posets - Alforches
Alforches - Benasque
Benasque - Senarta
Senarta - Anglos

La chute de l'histoire...


Accueil
Les courses en montagne
Cameroun
Le GR 20
Trek au Maroc
Chamonix-Zermatt
Chili
Pyrénées
Origami
GPS
Liens
Plan du site
Nous écrire
Donnez-nous votre avis
sur ce site
Le livre d'Or


Bibliographie

Pour préparer et pour emmener


BIBLIOGRAPHIE et TOPOS

Pour le plaisir de parler :

Parmi la "littérature" que nous avons pris avec nous, le mini Larousse Français-Espagnol Format 8 x 11,5 cm
Il ne pèse pas lourd, et il peut servir y compris pour égailler les soirées sous la tente.

Pour le plaisir de randonner :

Il existe vraiment beaucoup d'ouvrages sur les Pyrénées, tous plus beaux et bien renseignés les uns que les autres.
Nous les avons principalement découverts en étant à Pau. Il était trop tard.
Pour préparer notre voyage nous avons finalement utilisé peu (trop peu ?) de guides et nous n'avions pas assez recherché les topos des sommets qui nous intéressaient. Nos références, celles dont nous avons emporté quelques photocopies :
- 100 randonnées dans les Hautes Pyrénées par Georges Véron - Editions Randonnées Pyrénéennes
- Les refuges des Pyrénées par Louis Audoubert et Hubert Odier - Editions Milan
Ce livre décrit les refuges mais aussi les randonnées ou ascensions intéressantes depuis chacun, et il y a pour chaque un paragraphe qui donne des précisions historiques ou géographiques. Une lecture de route intéressante.

Il y a des incontournables :
- les 3 guides de la FFRP sur le GR 10, mais ce n'était pas l'itinéraire que nous avions retenu, donc nous n'avons fait que les parcourir. Ils ne donnent pas assez d'info pour les accès au GR par les transports en commun à notre avis.
- Haute Randonnée Pyrénéenne par Georges Véron chez rando éditions, sur la HRP, en 41 étapes de l'Atlantique à la méditerranée. Nous ne l'avons pas pris car il reste beaucoup en France et nous voulions partir plus au sud en Espagne.
- Le topo du GR11 (Gran Recorrido 11), un classeur qui donne l'intégralité du GR, ou des fascicules par région espagnole (Euskadi, Navarra, Aragon, Andorra, Catalunya). 47 étapes avec cartes au 40 000ème, description d'itinéraire et temps de marche, comme celui de la FFRP, mais en espagnol. Edition : Prames, Santa Cruz de Tenerife 5, 50007 Zaragoza. ISBN 8483210622 ou 8483210665. Nous les avons feuilletés à Benasque, nous ne savons pas où nous les procurer, à vous de voir.
Pour vous faire une idée de "à quoi ça ressemble", allez sur http://www.cordee.co.uk/books/MM114.htm

Il nous a semblé que le GR11 passait parfois à côté de jolis itinéraires de montagne, c'est pour cela que finalement, nous avons fait notre propre chemin, inspiré par la HRP, le GR11 et les autres lignes qu'on découvre sur la carte et sur le terrain...

- Les 50 plus belles randonnées dans le parc National de Pyrénées par Didier Castagnet et Gérard Névery chez Rando éditions.

Truc et actuce :
Compte tenu du poids de tout ces papiers, nous avons photocopié en A5, les pages qui nous intéressaient du livre "Les refuges des Pyrénées", mais pas en recto verso, afin de pouvoir utiliser le verso pour rédiger le carnet de route.
Nous les avons reliées avec une baguette plastique (pas de perforations, seulement un pincement).


CARTES

Les cartes que l'on trouve le plus facilement sont celles de Rando éditions au 50 000ème.
Compte tenu de la longueur de la traversée, le 50 00ème est une bonne échelle. Il nous en fallait 3 pour couvrir le parcours.
A noter que les TOP 25 sont complètement bâclées côté espagnol, et donc inutilisables si l'on souhaite randonner sur le versant espagnol. C'est fort dommage.

Nous avons relevé beaucoup d'imprécisions notamment dans le position- nement des campings et refuges, quelques erreurs dans le cheminement des sentiers (tout cela est mentionné au fur et à mesure dans les pages des étapes), mais malgré tout c'est une base solide et ces cartes nous paraissent indispensables.

Les derniers numéros, en partenariat avec l'Institut Cartografic de Catalunya, sont ceux qui permettent de naviguer autour de la frontière.
Nous avons emporté 3 numéros suivants : 22, 23, 24

Par ailleurs nous avons emporté des cartes espagnoles. Il y en a différents modèles, mais toutes sont des éditions Editorial Alpina.
Ce sont des modèles récents (colorés, avec des infos pratiques comme les n° de téléphone).
Surtout, ne prenez pas les anciennes dont les revendeurs n'arrivent pas à se débarrasser, vous le regretteriez (lisez ce qui suit).
Attention, en France, elles sont difficiles à trouver, sauf dans la région des Pyrénées.
Pour simplifier votre quête, sachez que nous ne nous en sommes servis que comme des compléments aux cartes Rando éditions, afin d'améliorer la précision du cheminement sur certaines étapes en prenant des cartes au 25 ou 30 000ème. On peut donc s'en passer avant le départ sachant que tous les refuges et campings vendent les cartes de leur coin.
Voici celles que nous avons emporté :

Alpina 3000 Valle de Benasque - Carte au 30 000ème
Elle couvre le massif du Posets et de Maladeta/Aneto
Il en existe une du même type pour le Parc d'Ordessa Monte Perdido -nous ne l'avions pas trouvé en France-

A noter que cette carte est dans un papier spécial, dit imperméable et qu'au dos, il y a les topos des principaux sommets de la cartes avec les profils d'ascension et les renseignements sur les refuges.

Elle existe également pour le parque del Monte Perdido.

2 Cartes au 25 000ème
Elles couvrent les Parcs des Encantats Sant Maurici et Aigüestortes.

CARTOGRAPHIE

La cartographie est la façon d'interpréter les données du terrain et de les formaliser sur une carte.
Comme pour un art pictural (même s'il est plus codifié), il y a plusieurs écoles, chaque pays a sa façon de faire. Sans tout détailler, voici quand même une description sommaire de ce qui risque de vous surprendre si vous êtes habitués au TOP 25 Françaises ou aux cartes Suisses ou Autrichiennes.
Tout d'abord, avantages des cartes espagnoles sur les cartes au 50 000ème de Rando éditions - qui sont notre base indispensable - :
- Leur échelle est plus précise que le 50 000ème, on distingue donc des détails intéressants.
- Plus de lieux sont mentionnés sur les cartes (cols, lieux dits) ce qui est pratique. Attention, il y a parfois des différences de dénomination avec les cartesando éditions (mais il y a aussi à ce propos les interférences des différentes langues pratiquées en Espagne...)
- Plus d'itinéraires sont indiqués, mais ils ne sont pas forcément plus exacts que ceux indiqués par Rando éditions, et pour certains itinéraires, la carte ne permet pas de savoir si ce sont des itinéraires d'alpinisme ou de randonnée pour gros sac...voyez plutôt ce qui suit pour bien comprendre.

Extrait de Alpina 3000 - au 30 000ème =>






Extrait de Rando éditions n°23 au 50 000ème
Extrait de Rando éditions n°23 au 50 000ème Extrait de Alpina 3000 - au 30 000ème


Essayez de repérer les points communs, les différences et les pièges puis comparez avec ce qui suit :

- le positionnement des campings est plus précis sur l'Alpina (ici il y a une erreur sur la Rando édition car le logo est énorme, et on aurait tendance à chercher le camping au dessus des premiers lacets. Là ce n'est pas grave, mais pour le refuge d'Arrémoulit dans la brume, c'est terrible !),
- sur l'Alpina, on voit plus de détails de lieux, exemples : les cuevas (grottes) en haut à gauche
- il y a plus de noms de lieux sur l'Alpina, mais parfois ils diffèrent de la Rando éditions (Valle de Alba/Ball d'Alba)
- il y a plus d'itinéraires sur l'alpina, mais pour les itinéraires communs il y a des différences de tracé (ex : en bas le long du rio Creguena, au centre autour du ibon d'Alba, le sentier ne part pas du même torrent !)
- les altitudes sont plus simples à lire sur l'Alpina
- Il y a des écarts de cartographie concernant l'hygrométrie : en bas de la carte Alpina, il manque les trois torrents indiqués sur la Rando édition)
- la végétation n'est pas représentée de la même façon, et en particulier sur l'Alpina, il n'y a pas la nuance de jaune qui indique un type d'alpage. Par ailleurs, les limites de végétation ne sont pas identiques (exemple : le vert dans la vallée du sud de la carte).
- LA PRINCIPALE DIFFERENCE est la représentation du relief : sur les cartes espagnoles les courbes de niveau ne sont pas surchargées par des dessins gris qui figurent les rochers => il est très difficile de se rendre compte si une pente est escarpée ou non, si on peut suivre la courbe de niveau pour couper par exemple ou pas. Ceci est particulièrement piège quand on est lourdement chargé ou qu'il y a du brouillard ! Là où c'est le plus flagrant c'est sur l'arête nord du Tuca de l'Acampamen : sur l'Alpina, comme la pente de l'arête est faible on peut penser remonter cette arête, alors qu'avec la rando éditions, au vu de la représentation des rochers, cela ne vient même pas à l'idée ! (ce qui est effectivement plus sage!!)

Donc prudence, et bonne interprétation.

<== Revenir à la page précédente Revenir en haut de la page Suivez le guide ==>

Les Pyrénées Bienvenue | Le sac | Biblio | Carto | La faune | Transport | L'hébergement | Ravitaillement | Les étapes

Accueil | Courses | Cameroun | GR20 | Maroc | Cham'Zermatt | Chili | Pyrénées | Origami | GPS | Liens | Plan du site | Nous écrire | Livre d'Or