Le GR 20
Bienvenue
La préparation
Le sac
Bibliographie
Cartographie
La faune
La flore
Détails sur le topo
L'hébergement
Le ravitaillement
Les étapes et les photos

Paris - Calenzana
Calenzana - Ortu
Ortu - Carruzu
Carruzu - Tighettu
Tighjettu - Verghio
Verghio - Manganu
Manganu - Pietra Piana - Onda
Onda - Vizzavona
Vizzavona - Bocca di verdi
Bocca di verdi - Usciolu
Usciolu - Asinau
Asinau - Paliri - Conca

L'après GR


Compléments sur le GR20,
vos témoignages :
Nathalie et Michel

Accueil
Les courses en montagne
Cameroun
Le GR 20
Trek au Maroc
Chamonix-Zermatt
Chili
Pyrénées
Origami
GPS
Liens
Plan du site
Nous écrire
Donnez-nous votre avis
sur ce site
Le livre d'Or


Hébergement

Les refuges

Les refuges sont gardés à partir du 1er juin pour la majorité. Certains le sont bien avant (Carruzu) ou juste avant (Usciolu, Asinau).
Leur aménagement est sommaire : matelas sur estrades en bois, mais pas de couvertures, plaques de gaz, évier pour la plupart mais l'eau peut être coupée, à prendre alors à proximité du refuge.

cuisine du refuge de Paliri

ticket de nuité en refuge

ticket de nuité en refuge

Le gaz est ouvert à partir de mi-mai (mais peut-être même qu'avant les bouteilles sont disponibles et utilisables ?), il faut prendre ses allumettes (c'est plus pratique que le briquet).
On trouve dans les refuges des gamelles, de la vaisselle (mais nous n'avons pas regretté d'avoir emporté un bol et une petite cuillère parce que dans certains ça ne faisait pas envie (le pire c'est le refuge de l'Onda, très cracra, et avec des souris partout - attention aux sacs la nuit !). On trouve parfois des produits d'entretien.
On peut y déposer ses ordures (à condition qu'il y ait encore des sacs poubelles sinon c'est le randonneur qui fait cochon sauvage !).
Les toilettes sont à l'extérieur avec la douche (nous avons pu nous laver dans tous les refuges - l'eau vient du ruisseau, à température du ruisseau. Rq : à Carruzu c'est un tuyau derrière les buissons). Même s'il n'y avait pas de gardien, les sanitaires étaient pratiquement tous ouverts sauf Manganu, PietraPiana et l'Onda et vraiment cela fait vraiment très sale !!! (Il faut prendre son papier WC, il n'y en a pratiquement nulle part)

En 1999, les tarifs des nuitées étaient de 50F, en 2000 55F… 20F pour le bivouac extérieur (des zones plates et protégées sont aménagées derrière les refuges).

Les gîtes

Nous en avons testés plusieurs sur le parcours, pas tous.

Calenzana : pas testé, nous avons préféré le camping (95F pour 1 tente et 2 pers.) (tel gîte : 04 95 62 77 13)

ticket "nuité campeur" pour le trésor public

ticket pour la tente bivouac

Vizzavona : le plus sympa parce que le gîteur aime ça, accueil très chaleureux. 60F/nuit, les lits sont neufs et tout vient d'être refait à neuf. L'été il fait restaurant, bar, sinon on peut faire sa popote si on a un réchaud. Il faut y faire étape ! Bar Restaurant de la gare Tel/Fax : 04 95 47 22 20
la carte du maître des lieux

Col de Verghio : 80F nuit en dortoir, literie OK mais accueil déplorable voire antipathique (l'impression bizarre de se faire arnaquer est désagréable), pas de cuisine pour cuisiner, il faut le faire au réchaud dans les dortoirs ou dans le couloir, pas de papier WC… En fait, c'est un hôtel donc il y a aussi chambres, et ½ pension avec couché en dortoir 160F/pers mais petit dej' pas avant 7h30 (!)
pour ceux qui veulent quand même tenter : 04 95 48 00 01

Col de Verdi : 60 F/nuit, literie neuve, il y a une cuisine aménagée pour faire sa popote sinon il fait aussi bar/resto, avec une salle sympa où on peut notamment relire Astérix en Corse ainsi que d'autres bouquins sur la Corse. Il fait aussi ½ pension.(04 95 24 46 82)

Col de Bavella : il y a en fait 2 gîtes : un au col et un en dessous, face à l'épicerie et à côté de petits restos. non testés, tous les deux à 80F.

Conca : le gîte d'étape paraît tout neuf, cuisine pour faire la popotte, sinon il fait resto/pizzeria, chambres double 110F/pers, nuit en dortoir 80F/pers ou camping 30F/pers. Le gîteur est sympa. Gîte d'étape/camping "La tonnelle" : 04 95 71 46 55, Michel Folacci.

A RETENIR ABSOLUMENT Le gîteur de Conca fait la navette sur Ste Lucie (15F/pers) ou Porto Vecchio (40F/pers) sur demande à pratiquement toute heure. C'est bon à savoir parce que ce n'est pas le guide de la ffrp qui le mentionne et ça évite de calculer la dernière étape en fonction des horaires des bus (qui en plus ne montent jusqu'à Conca que pour la pleine saison, du 15 juin au 15 septembre… sinon il faut le récupérer à Ste Lucie à 5 km)

Les ravitaillements

Calenzana : il y a un petit supermarché SPAR entre le camping et le village.

Vizzavona : petit ravitaillement dans la gare, on trouve un peu de tout à des prix prohibitifs, quelques pansements et bricoles de pharmacie, mais pas d'aspirines par exemple… c'est quand même là qu'on a trouvé le plus de variété et les meilleurs canistrelli à la châtaigne (les seuls à être moelleux), du brocciu frais (à goûter), du muesli et du lait en poudre, des boites de pâté et de thon.

un clin d'oeil aux "gros sacs"

 

Col de bavella : une épicerie ouverte de 9h30 à 18h30 (descendre un peu après le col). Bonne charcuterie et grande variété de produits - en pleine saison uniquement !!

Conca : une épicerie et une supérette au moins, mais on n'a pas testé

Dans les gîtes et hôtels il y a toujours quelque chose (Asco, Col de Verghio, col de Verdi).
Dans les refuges on trouve assez peu de choses et c'est très variable d'un point à l'autre. Mais cela est peut-être à nuancer parce qu'on était en début de saison (?)

En général voilà le panel des produits les plus courants :

- des barres de granit (vendue 5F l'unité !!! du vol !!!),
- des barres chocolatées diverses (5F/barre),
- des soupes,
- du riz, des pâtes, lyophilisés parfois,
- les plaquettes de chocolat bas de gamme à 10F (prix standard),
- le pain est parfois dur à trouver si le stock est un peu juste,
- le fromage (excellent brebis à Usciolu),
- le jambon cru de pays, la coppa, le saucisson mais pas partout,
- pâté et thon en boites,
- les canistrelli (gâteaux locaux croquants de divers parfums).

Les prix des produits locaux paraissent élevés, mais finalement pas beaucoup plus qu'à Bonifacio par exemple ! La charcuterie 100F/kg est à un bon prix, 130 acceptable (en dessous du col de Bavella, elle est excellente), 180 comme à Vizzavona c'est de l'abus !

Derniers trucs auxquels on peut penser :

- prendre un savon qui fasse toilette + lessive
- avoir de quoi suspendre la lessive sur le sac à dos pour que ça sèche (ficelle si besoin)
- prendre des boules quiès. Ceci est d'autant plus important qu'on retrouve beaucoup les mêmes personnes le soir dans les dortoirs, alors si on a pris un ronfleur le premier jour… et ça ne peut que s'aggraver avec la fatigue qu'il aura accumulé.

 

 

<== Revenir à la page précédente Revenir en haut de la page Suivez le guide ==>

Le GR 20  Bienvenue | Préparation | Le sac | Bibliographie et cartographie | La faune et la flore | Les topos | Les refuges et le ravitaillement | Les étapes et les photos

Accueil | Courses | Cameroun | GR20 | Maroc | Cham'Zermatt | Chili | Pyrénées | Origami | GPS | Liens | Plan du site | Nous écrire | Livre d'Or