Le GR 20
Bienvenue
La préparation
Le sac
Bibliographie
Cartographie
La faune
La flore
Détails sur le topo
L'hébergement
Le ravitaillement
Les étapes et les photos

Paris - Calenzana
Calenzana - Ortu
Ortu - Carruzu
Carruzu - Tighettu
Tighjettu - Verghio
Verghio - Manganu
Manganu - Pietra Piana - Onda
Onda - Vizzavona
Vizzavona - Bocca di verdi
Bocca di verdi - Usciolu
Usciolu - Asinau
Asinau - Paliri - Conca

L'après GR


Compléments sur le GR20,
vos témoignages :
Nathalie et Michel

Accueil
Les courses en montagne
Cameroun
Le GR 20
Trek au Maroc
Chamonix-Zermatt
Chili
Pyrénées
Origami
GPS
Liens
Plan du site
Nous écrire
Donnez-nous votre avis
sur ce site
Le livre d'Or


La faune en Corse

A priori, d'après ce qu'indique le guide IGN de la Corse, il n'y aurait pas de vipères sur l'île => inutile de prendre de quoi soigner les morsures. Nous en tout cas on n'en a pas vu, mais ça rassure de le savoir surtout quand on parcourt le maquis…

Les mouflons (muvra) par contre il devait y en avoir en particulier entre Carruzu et le cirque de la solitude (vers Altore) et aussi autour du mont Incudine mais ils sont restés très discrets => dommage, on avait pris les jumelles; mêmes légères, je crois que ce n'est pas vraiment utile.

Les cochons sauvages on en a vu en arrivant sur verghio, en lisière de la forêt d'aulnes, quand on croise le Mare monti, et après verghio, autour de l'oratoire et du col St Pierre (c'était le matin et ils étaient toute une bande à dormir sur le flan en léger contrebas du col).

Les sangliers, on en a vu sur le chemin pour le col de Bavella, dans la forêt de pins.
Les différences entre les deux ? les oreilles : rabattues pour les cochons, droites pour les sangliers. la couleur : le cochon sauvage est plutôt rose avec des tâches noires (le cochon sauvage qui nous semble d'ailleurs plutôt un cochon semi sauvage car il doit appartenir à un propriétaire qui ne veut pas s'embêter avec le parcage et la nourriture et laisse vagabonder les bêtes - interprétation perso plus ou moins confirmée en discutant avec les gîteurs) le sanglier en revanche est noir. Il paraît qu'il y en a aussi des roses mais avec des défenses. Enfin, nous quand ils nous ont fixés des yeux dans la forêt de Bavella, on n'a vu que la couleur et on est parti le plus discrètement possible…(on n'a pas non plus la carrure d'Obélix, et le sac à dos n'est qu'un faible bouclier….)

Les vaches, il y en a partout partout c'est incroyable ! jusqu'à 1000, 1400 m dans les pozzines, dans les rocailles, sur les chemins escarpés ou non, autour des bergeries, des refuges ou au milieu de nulle part. La vache, et aussi son homologue le taureau, est partout. Certaines bêtes ne portent aucune marque et sont à priori semi sauvages, la plupart ont un propriétaire qui les laisse vagabonder et qui empoche les subventions européennes (la prime à la vache a donc relancer l'espèce ! pour reprendre une citation du guide IGN "soulignons que cet animal est un maillon décisif de la chaîne alimentaire qui unit l'homme à la nature : le maquis nourrit la bête, qui nourrit son berger grâce à un savant système de primes")

La tortue de Hermann, on n'en a pas vu mais il paraît qu'il y en a beaucoup. Le gîteur de Conca nous a affirmé qu'en restant 2 à 3 jours à Conca on ne pouvait pas les rater. On n'est pas resté assez longtemps…

Des tritons ou salamandres noires et jaunes on en a rencontré en descendant sur Vizzavona et aussi dans la superbe forêt entre Vizzavona et Capanelle qui sont des zones relativement humides au sol. On en a aussi vu plus loin dans des endroits à priori secs avant l'Incudine, toujours avant 10h le matin.

Il y a beaucoup d'autres animaux bien sûr , des lézards, omniprésents, des oiseaux. Des posters sont affichés à l'intérieur de la cuisine du refuge de Paliri si vous êtes intéressés.

La végétation et les sentiers

En parcourant le GR 20 on traverse 4 étages de végétation.

L'étage méditerranéen jusqu'à 1000 m
Au nord, vers Calenzana nous avons été frappés par les oliviers, tous parés d'un filet orange pour recueillir les fruits, au sud, par les chênes lièges et leur tronc dépouillé. On y trouve aussi des figuiers et figuiers de barbarie, des palmiers, des pins parasols au bord de mer et des châtaigniers dans l'intérieur, et le maquis bien sûr. Ca vaut le coup de prendre quelques informations de botanique avant de partir.
Les sentiers sont agréables, "très roulants", sentent bon quand le soleil est chaud. Le GR suit parfois des chemins de ronde construits par les génois, pavés, avec des murets de soutènement surtout au sud.

ici à gauche,
un cylamen sauvage comme on en trouve dans la forêt autour de Vizzavona sur un tapis de trèfles (hauteur 15cm)

à droite,
de la bruyère blanche prise dans le maquis entre asinao et Bavella (hauteur 3m !)



Benoîte montagnarde (Erba benedetta)

Aidez-nous !
Donnez nous le nom de ces fleurs
>> votre réponse <<


Genêt de Lobel (Ghjinestra)

Asphodèle,

elle est très présente car délaissée par le bétail...
(nous dit Jean-Chris)


L'étage montagnard de 900 à 1800 m
Zones de pins -pins laricio entre 700 et 1500 m ou pins maritimes-, de hêtres - superbes forêts notamment vers col de Verghio -, genévriers, bouleaux, fougères et quelques sapins.
Les sentiers sont tantôt agréables, tantôt rocailleux.

Paglia Orba ou Erba Digitale (nous a-t'on dit)

L'étage subalpin jusque vers 2200 m
Il n'y a plus d'arbres, seulement des aulnes qui poussent en buisson, c'est le maquis des montagnes - qui abîme le bronzage sur les jambes (!).
Les sentiers sont assez rocailleux.

En Corse, Paglia Orba signifie Digitale pourpre (c'est une fleur bien sûr !) et oui, pour ceux qui ont suivi c'est aussi le nom d'un joli sommet.

L'étage alpin à partir de 2100 m
Il n'y a plus beaucoup de végétation, quelques petites fleurs, beaucoup de rocaille et d'éboulis. Les sentiers sont douloureux à suivre, il faut parfois mettre les mains pour escalader certains les passages.
Revenir en haut de la page Suivez le guide ==>

Le GR 20  Bienvenue | Préparation | Le sac | Bibliographie et cartographie | La faune et la flore | Les topos | Les refuges et le ravitaillement | Les étapes et les photos

Accueil | Courses | Cameroun | GR20 | Maroc | Cham'Zermatt | Chili | Pyrénées | Origami | GPS | Liens | Plan du site | Nous écrire | Livre d'Or