Le Chili
Bienvenue
La préparation
Le budget
Les infos, guides, cartes et topos
Autorisations
Le sac et l'équipement
La pharmacie et la santé
La nourriture et le ravitaillement
Le réchaud et le fuel
Les transports et TurBus

Les étapes

Le Cerro Plomo (5459 m)
Le Volcan San Jose (5856 m)
Le Cerro Marmolejo (6100 m)
Le Licancabur (5916 m)
L'Ojos del Salado(6885 m)

Santiago
Valparaiso
San Pedro de Atacama


Accueil
Les courses en montagne
Cameroun
Le GR 20
Trek au Maroc
Chamonix-Zermatt
Chili
Pyrénées
Origami
GPS
Liens
Plan du site
Nous écrire
Donnez-nous votre avis
sur ce site
Le livre d'Or


 

Autour de San Pedro de Atacama


Accès (carte extraite du guide Turistel) : (pour voir un site en particulier, cliquez sur un appareil photo de la carte)

Clic Clic Clic Clic Clic Clic Clic Clic Clic

Depuis Santiago :
Pour se rendre à San Pedro de Atacama, par les lignes de bus, il faut se rendre jusqu'à Calama (23h de bus), puis prendre une autre compagnie Frontera (3h de bus). Il y a alors environ 1 bus par heure suivant la saison. A noter que tur Bus vient d'ouvrir 1 AR/jour.

Hébergement :
Les Campings, nous les avons essayé les 2 dans chacun on peut y dormir sous tente ou dans des habitations :
Taka-taka, très ombragé, sanitaires ****, très petit et aussi le plus cher : 3500 pcl/pers sous tente
L'autre, beaucoup plus vaste, sanitaires *, il y a aussi de l'ombre, mais il est beaucoup moins cher : 1500 pcl/pers
Dans les deux il y a des tables, des chaises, un barbecue à disposition.

Partout ailleurs dans San Pedro, il y a des habitations qui vous logent.

DES PHOTOS POUR DONNER ENVIE SANS GACHER LA DECOUVERTE

La vallée de la mort

Au fond, dominant la plaine du salar d'Atacama, le volcan Licacabur.
Partout dans cette vallée qui borde la route, des surprises secrètes comme cette lagune aux couleurs intenses.

 
La vallée de la lune
Premier cirque de la vallée de la Lune ; Des pierres et du sel, avec un monument irréel : les 3 saintes. Il y a aussi des ruines de constructions de mineurs et une mine abandonnée où on peut admirer un filon de sel
Vue depuis le deuxième cirque de la vallée de la lune, moins de sel mais des dunes de sable et une cathédrale de pierre scupltée par le vent et le temps. Et toujours, le Licancabur. Surtout ne pas rater le coucher du soleil (et le spectaculaire levé de lune)

San Pedro de Atacama

Le village touristique par excellence, avec ses maisons en terre, ses hotels, ses agences de voyage, et ses restaurants
C'est un oasis au milieu du désert de poussière et à l'extrémité du salar d'Atacama.
A l'opposé, Toconao est tout aussi typique, mais moins touristique. Les maisons y sont en pierres et le village est traversé par une rivière. Au nord celle-ci a creusé de profonde gorge qui abrite verdure et arbres fruitiers ; Jeria.

Toconao
Laguna Verde

Ici, vue sur le Licancabur depuis le promontoire entre les 2 lagunes. Devant nous la laguna Verde. Si les plages sont blanches, ce n'est pas tant dû au sel qu'au borax.
Laguna Blanca

La laguna Blanca possède des eaux transparentes et un bano autour d'une source chaude. C'est aussi un endroit privilégié pour observer des flamands roses (chilien, andin ou de St James)

Les flamands sur la Laguna Blanca
A gauche, le ticket d'entrée dans ce "parc" bolivien
Le Licancabur (5916 m)


Le Licancabur côté Chili. La superbe plaine verdoyante du premier plan est en fait un champ de mines couvert de bush.


Ici vu depuis son côté bolivien avec la coulée d'éboulis gris qui est la voie normale d'ascension
Le salar d'Atacama

Un des plus vieux salar au monde ; 40 m de profondeur de sel, sachant qu'il faut 10 000 ans pour former une épaisseur de 1cm de sel...
Les formations de sels sont surprenantes et très variées, blanches comme à droite ou couleur terre comme ci-dessus au premier plan.
Socaire


Sur la route vers les lagunes Miscantes y Miniques, un village avec des cultures en terrasse et des canaux d'alimentation en eau type "bisse" (thème suisse)


Il y a 2 églises et des lampadaires pour l'éclairage public des rues. Sinon L'ambiance est désertique et hors du temps et la population plutôt typée bolivienne
Lagunas Miscante y Miniques

Pour passer de 2500m, altitude du Salar d'Atacama, à 4200m, altitude des lagunes, une route rectiligne, à la pente régulière sur laquelle des illusions d'optique nous font croire qu'on decend alors qu'on monte !

Ces deux lagunes ne sont pas salées et leurs eaux sont chaudes, leur fond est couvert d'un parterre d'algues rouges très agréables sous les pieds. Tout autour, des sommets aux couleurs ocres paraissent tout près ; tous sont autour de 5900m. On y voit des nids d'oiseaux d'eau, des mouettes, et d'autres espèces.
Mario, le super guide de l'agence LABRA, polyglotte et érudit
Nous ne sommes pas loin de la Bolivie, il y a des lamas domestiques, mais aussi des vigognes (vues, mais pas de photo)
Une mouette d'altitude
4200 m à la lagune Miscante

Les Geisers du Tatio

C'est à ne pas rater, mais nous n'y sommes pas allé faute de temps.
Quoi qu'il en soit, l'excursion depuis San Pedro démarre à 4h du matin pour être sur place avant 7h car c'est au levé du jour que les geisers sont les plus puissants.
Si vous avez des photos et que vous voulez en faire profiter d'autres avec vos commentaires, cela peut vous servir de tribune libre.

Ces belles photos nous ont été gentiment transmises par Claude Renard qui y est allé en octobre 2002

D'autres photos des Geisers du Tatio par Roger Meulenbergs ici
BONNE DECOUVERTE
<== Revenir à la page précédente Revenir en haut de la page Suivez le guide ==>

Le Chili Bienvenue | La préparation | Le budget | Les topos | Le sac | La santé | Le ravitaillement | Le réchaud | Le transport | Les étapes

Accueil | Courses | Cameroun | GR20 | Maroc | Cham'Zermatt | Chili | Pyrénées | Origami | GPS | Liens | Plan du site | Nous écrire | Livre d'Or