Le Chili
Bienvenue
La préparation
Le budget
Les infos, guides, cartes et topos
Autorisations
Le sac et l'équipement
La pharmacie et la santé
La nourriture et le ravitaillement
Le réchaud et le fuel
Les transports et TurBus

Les étapes

Le Cerro Plomo (5459 m)
Le Volcan San Jose (5856 m)
Le Cerro Marmolejo (6100 m)
Le Licancabur (5916 m)
L'Ojos del Salado(6885 m)

Santiago
Valparaiso
San Pedro de Atacama


Accueil
Les courses en montagne
Cameroun
Le GR 20
Trek au Maroc
Chamonix-Zermatt
Chili
Pyrénées
Origami
GPS
Liens
Plan du site
Nous écrire
Donnez-nous votre avis
sur ce site
Le livre d'Or


 

Nourriture et ravitaillement


Ce que nous avons emporté

Ci-dessous la liste exhaustive de ce que nous avons emporté comme nourriture et de ce qui nous est resté

 

les "poids" sont exprimés en grammes

Poids total

Qté

Poids Unitaire

Restant au retour

Poids net total (hors emballages) pour toute la nourriture

13 000

   
5 000

petit
dejeuner

sachets de café soluble

50

   

50

 

muesli

1050

   

140

 

lait en poudre (*on a fait moins d'entremets)

500

   

*240

 

sucre en poudre

400

   

100

 

thé (…..sachets) (**Compter 1,5 sachet/jour grand maxi)

200

   

**140

vivres de
course

amandes

600

     
 

barres céréales + barres énergétiques Athlon

1600

   

600

 

chocolat

100

     
 

Riz soufflé

80

   

60

soir

huile d'olive dans une bouteille plastique (***prendre sur place)

500

   

***440

 

sel

50

     
 

poivre + épices Maroc

30

   

20

 

soupes en sachets individuels (env.40) et familliaux (env.10)

1750

 

19 ou 80

450

 

poulet basquaise - voyager - 80g - 1160kJ

160

2

80

80

 

dorade à l'indienne - voyager - 80g - 275Kcal

160

2

80

160

 

riz cantonais - voyager - 80g - 983 KJ

160

2

80

160

 

fricassée de volaille à l'indienne - voyager - 80g - 298 Kcal

160

2

80

160

 

pasta bolognese - voyager - 80g - 1518 KJ

160

2

80

80

 

sauté de lapin aux carottes - voyager - 80g - 1336 KJ

160

2

80

80

 

rizotto de bœuf aux oignons - voyager - 80g - 1244 KJ

160

2

80

160

 

omelette nature - voyager - 65g - 1516 KJ

130

2

65

160

 

pâtes carbonara - bivouac - 140g 530 kcal

560

4

140

 
 

pâtes bolognaises - bivouac - 140g - 430 kcal

280

2

140

 
 

hachis parmentier - voyager - 320g - 1280 kcal

320

1

320

320

 

taboulé à l'orientale - bivouac - 165g - 560 kcal

330

2

165

165

 

brandade de morue - bivouac - 100g - 490 kcal

100

1

100

 
 

purée de petits pois au bœuf - 110g - 520 kcal

220

2

110

110

 

pâtes cuisson rapide lustucru 3'

820

   

120

 

riz rapide en sachets lustucru 5' (3 sachets)

600

   

220

 

Semoule grains moyens

700

   

220

 

Sachets malins ducros (pour aromatiser les plats omelette, bolognaise,curry)

100

   

60

 

croutons nature

75

     
 

semoule au lait - bivouac - 100g - 410 kcal

100

1

100

100

 

riz au lait - bivouac - 100g - 390 kcal

100

1

100

100

 

Flan vanille chocolat ancel x 8

400

   

300

 

fromage (emmental chanco, autres pas mal)

sur place

 

saucisses de strasbourg (commun, pas mal)

 

jambon cru (rare, importé d'Espagne et d'Italie surtout)

 

pains (une denrée de base là bas aussi, avec des formats individuels et une très grande variété)

 

pâtes (cuisson moins rapide, il faut les prendre petites)

 

confiture (en recharge plastique)

 

soupes en sachet (moins de choix)

 

pâté

 

chocolat (cher, le noir n'existe pas ou n'est pas très bon)

Grosse erreur, nous avons confondu nombre de jours en haute altitude et nombre de jours en altitude ; or si en haute altitude les lyophylisés sont très bien, en altitude, il est préférable de manger plutôt des aliments à cuisson rapide non lyophylisés.

Par ailleurs nous tenons à attribuer des bons et des mauvais points :
- la brandade de morue Bivouac : SUPER BON ****
- la bouffe lyophylisée Voyager : SUPER BOEURK, ça donne des gaz toute la nuit !!!

D'autre part, il n'est pas nécessaire d'emmener avec vous ce que l'on trouve sur place, sauf pour ce qui concerne le nécessaire pour le premier sommet et jusqu'au retour en ville (Santiago ou autre grande ville), ce qui évite de perdre du temps à chercher et qui assure un meilleur démarrage du voyage en évitant les surprises alimentaires.
Il ne nous manquait donc que ce qui était frais à acheter pour le premier sommet (pain, fromage, jambon) que nous avons pris sur place sans difficulté.

Nos repas types dans une journée

petit déjeuner :
- eau froide + lait en poudre + muesli,
- thé (préparé la veille en fin de repas et mis en thermos puis dans le duvet, ce qui permet d'avoir une boisson chaude le matin sans avoir à rallumer le réchaud),

pendant la journée (grignotage froid) :
- barres de céréales ou barres énergétiques,
- chocolat,
- pain, fromage, jambon
- amandes

le soir (repas chaud) :
- soupe (1 ou 2, avec ou sans semoule ajoutée, avec ou sans lait en poudre ajouté)
- pâtes ou riz cuisson rapide (parfois semoule) + huile + sel + épices ou "ducros" ou lyophilisés (1 plat chacun)
- pain + fromage
- petit dessert (chocolat ou entremet)

Ce qu'on trouve sur place

Il existe des hypermarchés (Lider, Santa Isabel, ...) énormes, regroupés parfois en gigantesques centres commerciaux, et plutôt à la périphérie des villes.
Il y a aussi des "grands magasins" plutôt en centre ville mais aussi en périphérie (Almancenes Paris, ...)
D'autre part, et ils sont très nombreux, il y a des supermarchés dans lesquels on trouve beaucoup de produits d'alimentation courants. On peut souvent y trouver des sandwichs à acheter.
Enfin il y a les minimarket.

Le pain est l'aliment de base au chili ; les chiliens disent eux mêmes qu'ils sont nés avec du pain dans une main, il y sont autant attachés que nous à la baguette.
On trouve du fromage, du jambon blanc, des saucisses, du pâté... peu de charcuterie style saucisson ou jambon cru, c'est principalement des importations d'Espagne ou d'Italie
Les aliments lyophylisés sont introuvables.
Les barres de céréales et le muesli également mais on trouve des corn flakes et de l'avoine.
Tous les produits "cuisson rapide", il faut les enmener car cela n'existe pas. Cependant il y a toute sortes de pâtes et du riz, mais pas de semoule. On trouve aussi des pâtes préparées en sachet (style spagetteria) pas mauvaises et des nouilles chinoises !
Thé, lait en poudre, café soluble se trouvent partout.
Beaucoup d'huile dans tous les formats de contenants (très peu d'huile d'olive),
La mayonnaise est un produit ultra consommée (comme beaucoup d'autres produits, elle existe en recharge plastique).
La confiture est délicieuse, avec des parfums qu'on ne trouve pas chez nous, elle se présente dans la majorité des cas en sachet plastique (!) ; il n'y a quasiment pas de pots en verre. La meilleure marque est "Watt's", et la confirure de mûre vaut largement la "Bonne Maman" !
Les gâteaux secs sont très sucrés, ils se ressemblent tous un peu, une des marques qui domine est Mc Kay (à prononcer "mac kaï").

On trouve partout des glaces (helado)
Beaucoup de vendeurs des rues passent dans les bus avec une glaciaire en polystyrène comme les vendeurs de plage chez nous. Par ailleurs 2 marques dominent le marché : Brestler (= Miko) et Savory (=Nestlé), et on trouve les "magnums" à 600 pcl (moitier prix !!!). Rq : Le sunday n'a pas le même goût et est moins bon (prix 400 pcl = moitier prix !)
Dans Santiago il existe aussi une chaîne qui fait de très bonnes glaces : Bravissimo !

Un mot sur les boissons et les formats qu'on rencontre :
les bouteilles plastiques pour boissons gazeuses se trouvent dans des formats incroyables : 0,25 cl ; 33cl ; 50 cl ; 1l ; 1,25l ; 1,5l ;2l ; 2,5l ; 3l ; 4l ; 5l !!! (et la bouteille de 0,25 cl de coca a bien la forme !!!!)
Sinon on trouve évidemment quasiment les mêmes sodas.
Il y a une foultitude de jus de fruits en poudre qu'on trouve en supermarchés, cela nous a fait sourire en pensant "Tang", mais pas du tout, ils sont excellents, et on ne fait pas la différence avec un jus de fruit en bouteille de chez nous. La meilleure marque est : ZUKO.
Par ailleurs leurs jus de fruits sont excellents et nous n'avons pas eu de problèmes d'estomac, ni même avec les fruits et légumes frais.

Il y a aussi de la bière, la meilleure me semble ESCUDO, mais il y a aussi la CRYSTAL, plus toutes les standards (kro&co)

Les chiliens mangent très peu épicé (d'ailleurs ils ne consomment que très peu de poivre)
Dans les restos (et jusqu'aux snaks) on ne trouve pas sur les tables sel/poivre/huile/vinaigre, mais sel/huile/citron et petites serviettes en papier.

<== Revenir à la page précédente Revenir en haut de la page Suivez le guide ==>

Le Chili Bienvenue | La préparation | Le budget | Les topos | Le sac | La santé | Le ravitaillement | Le réchaud | Le transport | Les étapes

Accueil | Courses | Cameroun | GR20 | Maroc | Cham'Zermatt | Chili | Pyrénées | Origami | GPS | Liens | Plan du site | Nous écrire | Livre d'Or